AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ♫ I know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Lun 26 Fév - 21:21


I  know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes(BONNIE & CLYDE)
I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Oh, I never knew you were the someone waiting for me 'Cause we were just kids when we fell in love not knowing what it was. I will not give you up this time. But darling, just kiss me slow, your heart is all I own and in your eyes, you're holding mine. ► Ed Sheeran - Perfect

Si Clyde adore Alfred, là, étrangement, ce soir, il se demande encore pourquoi ils sont potes. Il a l’art et la manière de débarquer quand il faut pas. C’est déjà arrivé quelque fois avec d’autres nanas, mais jamais avec la même, ni en un si « court » laps de temps que là. Surtout que là, il remet la demande sur le tapis : bien chiant, en somme ! Et c’est pas franchement de cette façon que l’Irlandais s’imaginait à officialiser son histoire avec Bonnie, face au frère de cette dernière. Cela dit, il ne fuit pas, Clyde, il reste auprès de la brune, lui confiant sa main quand elle cherche auprès de lui un peu de réconfort. Il se mêle même à la conversation, ne focalisant ouvertement son attention sur la chanteuse que lorsqu’elle évoque sa visite de demain matin à Matthew, pour mettre un terme à son histoire. Il aimerait pouvoir l’aider à franchir cette épreuve, mais il n’y a rien qu’il puisse faire pour être vraiment utile. Elle devra être seule, et ça ne va pas être une partie de plaisir. Elle aussi n’en ressortira pas indemne, de cette discussion. Son histoire avec Matthew a quand même durée 4 ans, alors, même si elle n’était pas amoureuse de lui, elle tenait quand même un minimum au photographe, alors savoir que demain, elle va le blesser, ça ne doit pas être facile pour elle. Les sourcils de Clyde se haussent, quand la brune regrette de n’avoir pu agir avant : encore aurait-il fallu que quiconque soit en mesure de prévoir l’avenir. Ou simplement d’y croire. Car, sincèrement, si quelqu’un était venu voir Clyde, il y a quelques mois, pour lui dire que là, il serait de nouveau avec Bonnie, il se serait contenté de rire au nez du messager, émettant l’hypothèse que celui-ci ait abusé de drogues en tout genre. Remarquez, il n’aurait déjà pas crû possible qu’il intègre le groupe de la Turner un jour, alors de là à s’imaginer avec elle….

Un petit hochement de tête, positif, indique qu’il approuve les propos du batteur : mieux vaut ne pas faire traîner cette histoire. Ca sera encore pire, pour le photographe, de vivre dans l’incompréhension de la réaction de la brune. Ses sourcils se haussent de nouveau, face à la réaction d’Alfred, quand il percute enfin qu’une main de sa frangine se trouve dans une main de son meilleur pote. Clyde ne peut s’empêcher de penser que l’aîné des Turner a grandement besoin de lunettes : n’avait-il vraiment pas vu que les deux étaient en passe de se dévêtir mutuellement, lorsqu’il a débarqué dans l’appart’ ? L’étonnement de l’Irlandais se mue en stupéfaction, quand Al paraît être des plus heureux en réalisant ce que ce geste indique. Déjà qu’il s’est retenu de demander ce qu’Al voulait dire par son « mauvais timing » (aurait-ce été mieux qu’ils attendent encore, possiblement après que la brune ait acceptée la demande de Matthew, suivant comment ça se serait passé ?), mais là… Il est perdu, Clyde. Littéralement. Quand il tentait de se projeter dans la situation où le Bonnie&Clyde serait dévoilé à Alfred, il imaginait une réaction un peu moins enjouée de son meilleur pote. Un peu plus d’agacement, peut-être, à l’idée que son meilleur pote ose toucher sa frangine. Ponctué d’une grosse mise en garde sur ce que le guitariste risquerait, s’il venait à la faire souffrir, à jouer avec elle comme il a pour habitude de jouer avec les autres nanas. Une grimace de Clyde accueille la découverte que Mme Turner songeait à appeler sa fille Clara. Ouais non, Clyde imagine mal sa Bonnie avoir un autre prénom, en fait. Sa grimace s’évapore quand la brune relâche la main de Clyde, pour aller dans les bras de son aîné. Désormais, c’est un sourire qui se trouve sur les lèvres du guitariste, amusé par la situation.

Clyde en profite pour attraper sa tasse de café. Puisqu’il l’a mise à chauffer, autant tenter de la boire, non ? « On rediscutera des timings de merde, mais crois-moi, dans l’genre, t’es pas trop mal ! », raille le musicien, amusé. « Si t’as des idées pour aider ta sœur pour sa magnifique conversation à venir, hésite pas ! », lance-t-il, alors qu’il quitte la cuisine pour aller dans le salon. Décidé à bosser un peu, comme il escomptait encore le faire, avant que Bonnie ne revienne, et que tout s’enchaîne. Sans oublier que là, bah, l’arrivée d’Al, ça a bien coupé le délire. Passant vers le duo, il dépose un baiser sur la tempe de Bonnie, histoire e ne laisser planer aucun doute sur le fait qu’il assume totalement son histoire avec elle. Puis il flanque une tape amicale sur l’épaule de son meilleur pote. Rien que pour le plaisir de l’emmerder, ça, par contre. « J’veux pas vous déranger ! », rétorque Al. « T’es chez toi, s’tu veux rester, t’restes. Pis ta sœur a besoin d’ton aide. », indique Clyde, en s’installant sur le canapé, rouvrant son ordi pour se remettre à bosser. Il le sait, Al sera sans doute le plus à même d’aider Bonnie dans ce qu’il faudra dire ou non à Matthew, demain, pour que la pilule soit un peu moins difficile à avaler… Sans oublier que, bon, à la base, Bonnie, elle est venue ici pour voir Al, donc, autant en profiter qu’il soit là, non ?

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Mar 27 Fév - 19:19


I  know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes(BONNIE & CLYDE)
I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Oh, I never knew you were the someone waiting for me 'Cause we were just kids when we fell in love not knowing what it was. I will not give you up this time. But darling, just kiss me slow, your heart is all I own and in your eyes, you're holding mine. ► Ed Sheeran - Perfect

Bonnie n'est clairement pas pressée de faire face à Matthew et redoute ce moment plus que tout. L'envie de repousser l'échéance est très forte, mais elle sait qu'elle ne peut pas se le permettre. La situation est déjà suffisamment délicate pour ne pas la laisser traîner encore longtemps. Et puis, elle lui doit bien ça. Après tout, le photographe est parvenu à la supporter durant quatre longues années. Jusqu'à la demander en mariage même.. Rien que d'y penser, Bonnie en a des frissons. Jamais de la vie elle ne se serait imaginée en arriver jusque là. Jamais l'idée ne l'a effleurée que Matthew en arriverait à réellement envisager le mariage. Si y'a bien un truc auquel elle ne pense pas Bonnie, c'est bien cette idée d'union avec l'autre. Le mariage pour elle est un chose encore beaucoup trop abstraite pour qu'elle puisse y penser sérieusement. Et surtout, ce n'est absolument pas dans ses plans pour l'instant. De ce fait, même si Clyde n'avait pas refait son apparition, pour sûr que la belle n'aurait pas répondu favorablement à la demande du photographe...

En tout cas, Alfred n'aura pas perdu une minute une fois informé. A peine a-t-il assimilé la chose que déjà il déboule dans l’appartement pour en savoir plus, sachant pertinemment que Bonnie serait avec Clyde. Et, contrairement à huit ans plus tôt, les deux ne s'en cachent plus. C'est même tout le contraire alors que Bonnie cherche la main de Clyde pour entremêler ses doigts aux siens. Besoin de soutien et d'être rassurée. Et face à l'approbation de son grand frère, Bonnie reste un moment interdite, l'information faisant doucement son chemin jusqu’au cerveau. Et elle se rend compte subitement, face à l'expression de son soudain soulagement, qu'il savait pour eux deux depuis le début. Bien avant la soirée d'il y a quelques jours. Déjà à l'époque en fait... Et Bonnie n'a jamais rien remarqué.. Subitement, elle ne peut s'empêcher de le prendre dans ses bras pour lui exprimer sa gratitude. Parce qu'au final, elle ne sait pas ce qu'elle ferait sans lui.

Clyde finit par s'éloigner avec sa tasse de café pour aller s'installer sur le canapé du salon où trône toujours son ordinateur qu'il s'empresse de saisir. Le suivant des yeux, Bonnie comprend qu'il leur laisse du temps à elle et à son frère pour discuter de comment elle va gérer la situation demain. Quand Alfred reprend la parole, Bonnie focalise à nouveau son attention sur lui. « J'crois que c'est un peu tard pour ça ! » qu'elle lui lance ironique, accompagné d'un léger rire. Et Alfred hausse les épaules avec une petite moue en guise d'excuse, face à laquelle sa sœur répond par un coup de poing dans l'épaule avant de prendre place sur une chaise autour de la table de la cuisine, rapidement imitée par Alfred. Le silence se fait un moment, Bonnie se prenant la tête entre les mains en soupirant, faisant aller ses cheveux en arrière. Et finalement, c'est Alfred qui amorce le truc comme à chaque fois. « T'as déjà réfléchi à c'que t'allais dire ? » qu'il demande à Bonnie qui le regarde avec un air qui exprime clairement le fait que non, elle ne s'y est pas encore penchée sérieusement. « T'es sûre que tu veux pas l'épouser, c'est un bon parti ! » qu'il lance pour détendre l'atmosphère et vanner son meilleur pote qui se trouve dans son dos. Et comme il sent déjà ses remontrances arriver, et face au regard sans équivoque que lui lance Bonnie, il se tourne vers Clyde. « Ca va ça va je plaisante ! » qu'il lance en montrant patte blanches, avant de focaliser à nouveau son attention sur sa petite sœur. « Déjà, avant qu'il te demande, tu envisageais le mariage ? J'veux dire c'est un truc auquel t'as déjà pensé ? Pas forcément avec lui hein ! » qu'il demande sérieusement, laissant à peine sous-entendre qu'il parle bien évidemment de sa relation avec Clyde. Bonnie le regarde quelques secondes, avant de jeter un coup d’œil vers le guitariste qui est concentré sur son écran d'ordinateur, pour finalement revenir vers Alfred. « Non... Non. J'suis pas prête pour ça. J'suis trop jeune en plus... » qu'elle commence, marquant une pause pour réfléchir à comment exprimer ce qu'elle ressent. « P'tete que tu devrais lui dire ça. Et éviter de die que c'est parc'que y''a un autre gars dans ta vie. Ça ferait beaucoup à digérer en une seule fois je pense... » que répond Alfred au bout d'un moment, sous l’approbation de Bonnie qui hoche la tête. Et subitement, elle se fige la brune. « Mais et s'il croit que j'veux rester avec  malgré tout ? »

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Mer 28 Fév - 11:44


I  know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes(BONNIE & CLYDE)
I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Oh, I never knew you were the someone waiting for me 'Cause we were just kids when we fell in love not knowing what it was. I will not give you up this time. But darling, just kiss me slow, your heart is all I own and in your eyes, you're holding mine. ► Ed Sheeran - Perfect

Sentant que les Turner ont besoin de se parler, Clyde s’éclipse. Après tout, Bonnie n’est-elle pas venue ici, à l’origine, pour parler à son aîné ? A présent que celui-ci est enfin là, l’Irlandais les laisse parler ensemble : de toute façon, dans la conversation à venir, il ne sera pas forcément de très bon conseil, étant bien trop concerné par le sujet. Le guitariste en profite donc pour continuer à bosser, tout en buvant – enfin – son café. Ca n’est que d’une oreille distraite qu’il entend les mots qu’échangent les deux Américains, trop plongé dans ce qu’il fait. Lorsqu’il arrive à se concentrer sur ce qu’il souhaite, il est capable d’occulter, plus ou moins son environnement : ça aide, d’avoir passé son temps à étudier avec de la musique. Et s’il peut tout à fait bosser dans des bars, il peut le faire dans un appart’ avec un duo qui papote. S’il n’entend que partiellement la teneur de la conversation, il entend très bien la question que la brune pose à son frangin. Levant les yeux de son ordi, le guitariste observe le frère et la sœur, avant de se mêler au débat : « Vous savez que l’reste du groupe nous a vu, l’autre soir, quand même ? », demande-t-il, faisant référence à la soirée où le Bonnie&Clyde s’est reformé. Ce qui a engendré une dispute entre la chanteuse et la pianiste, d’ailleurs. « Si t’attends pour lui dire, pour nous, t’prends l’risque que quelqu’un d’autre l’fasse. Y’aura bien quelqu’un du groupe, ou du bar, qu’ira lui dire qu’c’est étrange qu’tu refuses sa demande et qu’tu mettes un terme à votre couple, alors qu’t’embrassais un autre gars y’a quelques jours seulement…. » Parmi le groupe, il doit bien y avoir des gens qui l’apprécient, le photographe, et qui finiront par cracher le morceau, par amitié pour lui. Et dans les autres personnes qui étaient présentes ce soir-là, ça serait bien un gros coup de bol qu’il n’y ait pas eu au moins une personne amie avec Matthew, et qui finira par demander à celui-ci si Bonnie et lui, c’est finie depuis plusieurs jours déjà…

Attrapant sa tasse, le brun fini par ajouter : « C’est toujours mieux d’apprendre ça par l’autre, qu’par une tierce personne. ». Il pousse un soupir. Il sait parfaitement de quoi il parle, après tout. Ouais, c’est pas comparable, certes, mais à l’époque, il a quand même bien morflé, quand il a eu confirmation que Bonnie se tapait le producteur. Même si elle n’a pas réellement mis un terme au Bonnie&Clyde pour l’autre con, ça l’a quand même flingué, ça, l’Irlandais. Bon, c’est encore moins comparable, de par le fait qu’il n’y ait pas vraiment eu de séparation « prononcée », mais voilà. « Et puis, si t’attends, t’vas attendre combien d’temps ? Car dans c’cas, faudra éviter qu’on s’affiche publiquement, aussi. ». Il hausse les épaules, indiquant qu’il s’en fout, que c’est pas son choix. « On a l’habitude d’ça, mais bon… » Cela dit, c’est aussi un truc à garder à l’esprit : si Bonnie ne lui dit pas pour elle et le guitariste, ils devront éviter de se voir en public. Ou du moins, d’avoir le moindre geste indiquant qu’ils sont ensemble. Et ça, pas sûr que Clyde le supporte bien longtemps. Disons qu’il a déjà pris sur lui, à l’époque, pour rester discret, quand le Bonnie&Clyde n’était pas exclusif. Là, il va clairement pas supporter de voir des gars tourner autour de Bonnie, et de pas pouvoir les envoyer bouler (quand la brune ne le fera pas d’elle-même.). Après, il n'est pas forcément le genre de type à toujours vouloir tenir la main de sa nana, ou la serrer contre lui, et encore moins à utiliser des petits surnoms dégoulinants d'amoru pour s'adresser à elle, publiquement ou non. « Ca, c’est clair qu’vous en avez l’habitude ! », s’amuse Alfred, indiquant de plus en plus qu’il sait plus de choses que le duo ne peut le croire, quant à leur histoire.

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Jeu 1 Mar - 19:28


I  know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes(BONNIE & CLYDE)
I found a love for me. Darling, just dive right in and follow my lead. Oh, I never knew you were the someone waiting for me 'Cause we were just kids when we fell in love not knowing what it was. I will not give you up this time. But darling, just kiss me slow, your heart is all I own and in your eyes, you're holding mine. ► Ed Sheeran - Perfect

La situation lui paraît bien plus compliquée que prévue alors qu'elle entame une discussion sur le sujet avec son aîné afin de recueillir son avis et ses conseils. Après tout, ne va-t-il pas se marier dans un futur de plus en plus proche ? Comment aurait-il réagi si Alex avait refusé sa demande ? Comment aurait-il voulu qu'elle procède ? Et la question que se pose Bonnie, c'est si elle doit dire qu'elle a quelqu'un d'autre ou pas... Question qu'elle ne se pose pas trop au final, parce que la réponse lui semble évidente : non. Déjà qu'elle s'apprête à briser le cœur de Matthew, inutile d'en rajouter une couche pas vrai ? Mais une autre question lui vient alors... Et si le photographe pense qu'elle n'est juste pas prête à se marier mais souhaite tout de même rester en couple avec lui ? Après tout, il n'y a aucune raison pour qu'elle le quitte après quatre ans de relation... Des nœuds se forment finalement dans son estomac alors qu'une angoisse grimpe doucement...

Mais Clyde prend la parole, ayant finalement écouté la conversation malgré son travail. Bonnie redresse la tête vers lui, hoche de temps en temps pour signifier qu'elle est d'accord, même si elle n'avait pas pensé au fait que quelqu'un risquait d'en parler à Matthew. Les probabilités pour que cela arrive sont plutôt élevées d'ailleurs. Après tout, Maplewood est une petite ville. Et il faut bien avouer que les deux musiciens n'ont pas été très discrets à leur dernière soirée en public.... A y repenser, Bonnie ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire. Sauf que son sourire disparaît bien vite lorsque Clyde met le doigt sur le fait qu'il devront sûrement se cacher si la brune ne dit pas tout de suite à Matthew pour leur relation. « Non, hors de question de s'planquer. » qu'elle rétorque instantanément d'une voix qui ne laisse pas de place à la discussion. Elle a déjà fait cette erreur huit ans plus tôt, et ne compte certainement pas la refaire à nouveau. « J'ai pas honte de nous. Et j'assume totalement mon choix. » qu'elle ajoute, sans détourner les yeux de Clyde pour lui prouver à quel point elle est sincère et sérieuse, alors même que son frère est toujours présent. Prouver au guitariste que ce ne sont pas des paroles en l'air ou qu'elle risque de changer d'avis en se confrontant au photographe demain. « Bon bah puisque c'est réglé, j'vous laisse moi ! Alex m'attend, j'suis un peu parti comme une tornade sans explications ! » que répond Alfred d'une voix amusée, tout en se levant de sa chaise et se dirigeant vers l'entrée, suivi de près par sa sœur qui le raccompagne et le prend à nouveau dans ses bras en le remerciant encore une fois. « Fais attention à toi. Et tiens moi au courant » qu'il lui lance tout en l'embrassant tendrement sur la joue avant de disparaître dans le couloir, Bonnie refermant la porte derrière lui en soupirant.

Quand elle se tourne à nouveau vers le salon, Clyde est toujours sur son ordinateur. Décidée, la brune se dirige vers lui, prend son ordinateur sans lui demander son avis pour le poser sur la table basse, et s'installe sur ses genoux. Nouant ses bras autour de son cou, la chanteuse plonge ses prunelles dans les siennes un moment. « J'ai b'soin d'toi. » qu'elle murmure avant de finalement l'embrasser tendrement.

copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
“ Contenu sponsorisé ”
Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
♫ I know we'll be alright this time. Darling, just hold my hand, be my girl, I'll be your man. I see my future in your eyes ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» [Fan-fiction] Warriors of Time / Les Guerriers du Temps
» Ausz , la future remplacante de Dagi (Oupah') [Refusé]
» Worlds 2010
» Time-Reborn, Pandawa feu. [Niveau 108]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie HJ :: Archives :: RPs-
Sauter vers: