AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sweet Encounter | Ft. Arthur O'Neill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Mer 21 Fév - 11:42

J'avais eu une journée assez longue aujourd'hui entre ma mère qui était devenue hystérique en quelque sorte depuis le départ de ma sœur dans le Southside et la révélation sur son passé, elle ne cessait de me rabâcher qu'une jeune femme ne devait se comporter de telle façon sur un tas de choses, ironique n'es-ce pas, heureusement que celle-ci ne savait pas que je m'étais emparé de son blouson de gang avant que papa ne brûle toutes leurs affaires, fuyant leur passé. Entre la maison, le lycée et mes enquêtes je n'avais plus une minute, je ne savais même pas la dernière fois où j'avais eu une bonne nuit de sommeil. Surement avant tout ça... Quoi qu'il en soit une fois parti de la maison j'avais foncé au lycée ou j'avais eu mes cours plus que barbants tout au long de la journée et j'avais fini par mon entrainement au sein du club des cheerleaders qui ne s'était pas vraiment passé comme prévu, j'avais failli éjecter mon petit déjeuner quand j'ai su que nous devrions nous représenter lors du match des Tiger dans les jours à venir. Cela me fit me demander pourquoi j'avais rejoint ce foutu club même si je savais déjà la raison, en savoir plus sur Sara Baker.

C'est dans un long soupir que je pensais à tout ça, assise sur une banquette au Rosie's Diner en savourant un délicieux milk-shake à la vanille. J'étalais mes quelques débuts d'articles et les indices que j'avais recueilli jusqu'à là alors que Rosie m'amener des pancakes comme je les aimais, avec un coulis de framboise. Dans un remerciement je ramenais ma chevelure blonde en une queue de cheval et pris un bouchée de mon succulent repas et scrutais attentivement mes notes essayant de voir quelque chose qui sortirait de l'ordinaire mais dans un énième soupir je tournais le regard vers la fenêtre, je n'avais pas la tête à ça, je n'avais plus les idées claires, pas assez pour voir ce qui m'échapper. C'est alors que je tournais à nouveau la tête et que je le vis, un mec assez grand qui devait avoir mon âge, il se tenait debout près de moi immobile. Je le toisais longuement et jetais un regard furtif à mes papiers que je commençais à rassembler avant d'avoir une idée, peut-être que lui pourrait m'aider, après tout je pourrais recueillir quelques informations sur Sara et peut-être qu'il pourrait également m'aider à voir ce que je ne peux voir.

- Peux-tu t’asseoir, ça fait très glauque la. Ne pus-je m'empêcher de dire, un frisson me traversant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


in maplewood since : 21/01/2018
gained wars : 647
real face : pandallen
alter ego : le petit bourge jacob, et la force tranquille reggie
faceclaim : cole sprouse (halcyon days).
age : dix-sept ans
heart : célibataire
your job : lycéen, aux dernières nouvelles

○ cillian (twin)
○ bevin (special person)
○ bonnie (heart sis)
○ mimi (rich and crazy)
○ lullaby (new intriguing face)

» bevin + mimi + charlie + lullaby + toi peut-être ?
Posté le Mer 21 Fév - 12:04

Le Rosie, depuis que j'ai migré dans le Southside, c'est un réel point de repère, un point où je trouve des marques, un endroit où je peux me poser sans me faire emmerder par qui que ce soit. La table du fond à droite. La bière brune. Le burger double cheese, double bacon. Bonnie, la serveuse, est une amie de longues dates. Elle me connaît par cœur, et donc elle a aussi très vite appris mes goûts, compris les changements et chamboulements qu'entrainaient en moi ce passage au Northside et m'accepte donc ici, quelque soit l'heure. Du jour et de la nuit. Ce soir, il n'est pas trop tard quand je viens poser ma tête à bonnet sur la banquette du Rosie. A peu près l'heure de prendre le diner, début de soirée je dirai. Je ne suis pas un adepte des heures fixes de toute façon, il n'y a pas d'heure pour manger ou boire quand on vient de là où je viens. Tout se passe comme d'habitude, Bonnie me sert, j'me cale dans mon coin, pensant au déroulement du reste de ma soirée, aux ventes que j'ai ou pas à faire, et checkant mes rendez vous sur mon portable. Puis, elle attire mon regard. La blonde qui passe la porte. Lullaby Mallow. Je ne sais pas si elle connaît mon nom mais moi, je connais le sien. Parce qu'en arrivant dans le Northside, je me devais de connaître tout le monde, de savoir qui est chaque petit énergumène de cet endroit. Sois proche de tes amis mais encore plus de tes ennemis... Et dans le Northside, tant que je ne connais pas, je les considère tous comme des ennemis.

Je la regarde faire du coin de l'œil, elle étale bon nombre de papiers sur la table devant elle. Ca ressemble à des journaux, à des pages découpées. Elle a un air sérieux. Un air sérieux intrigant. Trop intrigant pour que je reste assis... J'engloutis la dernière bouchée de mon burger et me lève pour rejoindre la table de la blonde. Comme à mon habitude, je ne me présente  pas, je ne salue pas, je joue tout au culot, me disant que de toute façon, les gens trop discrets ne me vireront pas. Je regarde, j'observe. Sara Baker. Sara Baker l'obsède réellement. C'est fou. Qui est cette fille ? Que fait-elle là ? Quel lien a-t-elle avec Sara ? Je suis coupé dans mes pensées par ses paroles. " J'suis très glauque. " Répondis-je simplement en m'asseyant face à elle. " Tu la connaissais ? " Lançais-je, sèchement, sans nommer Sara Baker. On sait tous les deux de qui je parle. Et elle a intérêt à être coopérative et répondre à mes questions. Petite détective.

________________________________________

Nous sommes de ceux
qui cherchent à désarmer la mort à coup de grenades lacrymo, pour l'effrayer et la maintenir à distance. Nous sommes de ceux qui espèrent croiser la vie un soir, au détour d'une avenue pour la séduire, la ramener et lui faire l'amour de façon brûlante. Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Mer 21 Fév - 14:11

Je le regarde s'installer tranquillement en face de moi sur la banquette rouge, il regarde mes papiers, mes coupons et mes écrits assez attentivement et je vois dans sa façon de se tenir qu'il est entrain d'analyser ce qui me fait légèrement sourire car moi c'est lui que j'analyse, je le regarde regarder, je regarde sa façon de se tenir, il ne se comporte pas comme un gars du Northside, il y a quelque chose de désinvolte chez lui. Le temps qu'il comprenne je prends une autre bouchée de mes pancakes et frotte mes mains entre elles avant de boire quelques gorgées de mon milk-shake, mes mains sont glacées du à la température qui tombe dehors. Il finit par me demander si je la connaissais, je sais qu'il parle de Sara Baker, qui d'autre ? C'est son nom qui est inscrit de toute part, j'hésite un peu avant de lui répondre mais son regard m'intime de ne pas me dérober, il a le regard si dur... Je sais que j'ai déjà vu ça quelque part alors je finis par répondre mais après ce sera à moi de poser les questions, c'est moi qui enquète.

- Non je n'ai pas eu ce plaisir... Herm... Je ne crois pas qu'on ait fait les présentation, je suis Bee et tu es ?

Je cherche à faire les présentation mais en fait je sais déjà qui il est, je me souviens désormais, je l'ai déjà aperçu mais pas dans le Northside non ce qui m'intrigue pas mal, je l'ai déjà vu chez les Blood je sais qu'il en fait partie sinon il n'aurait jamais été dans leur repère, personne n'a le droit d'y accéder, je dois être une des seules qui ne fait pas partie du gang et qui a le droit d'y entrer, je connais quelques membres comme par exemple le bras droit du chef ce qui me donne une immunité. Je n'ai pas besoin de regarder l'arrière de son blouson pour reconnaître le blason, je sais à qui j'ai à faire mais lui le sait-il ? Je n'en suis pas certaine.

- Tu es bien loin du territoire des Blood's. Je ne peux m'empêcher de faire remarquer, je sais que j'ai l'avantage à ce moment-là et je suis pratiquement sûr que lui aussi le sait du coup j'exprime un large sourire mais seulement intérieurement. Je profite de l'avantage tant que je l'ai car je sais qu'il ne me le laissera pas très longtemps.

- Et toi tu la connaissais ? Je demande mais je ne pense pas qu'il va coopérer avec moi, alors discrètement je pose mon sac à bandoulière sur la table, exposant une partie de la veste en cuir de ma mère, cela peut surement le déconcerter mais au moins je le verrais peut-être un peu moins crispé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


in maplewood since : 21/01/2018
gained wars : 647
real face : pandallen
alter ego : le petit bourge jacob, et la force tranquille reggie
faceclaim : cole sprouse (halcyon days).
age : dix-sept ans
heart : célibataire
your job : lycéen, aux dernières nouvelles

○ cillian (twin)
○ bevin (special person)
○ bonnie (heart sis)
○ mimi (rich and crazy)
○ lullaby (new intriguing face)

» bevin + mimi + charlie + lullaby + toi peut-être ?
Posté le Lun 26 Fév - 12:07

Elle a un air particulier sur le visage. Pas l'air que j'imaginais découvrir en l'abordant d'une manière si directe, si rude. Elle ne semble pas intimidée, impressionnée, renfermée. Au contraire. Elle prend son temps, elle ne bégaye pas, elle me tient le regard et elle surenchérit même avec d'autres questions que je n'avais pas posé. Elle a du culot, elle a de l'assurance, et ça m'énerve autant que ça m'intrigue. D'où cette tête blonde se permet de me tenir tête, justement, ici, au Rosies ? D'où sort-elle avec ses grands sabots ? Ou plutôt, pour qui se prend-elle ? Faisons la redescendre un peu sur Terre. Tu n'as pas le dessus ma jolie, et il faut que tu le comprennes assez vite si tu veux garder ta vie paisible ici. " Je sais qui tu es, Mallow. Appelle moi Arthur, ça suffira. " Voilà. 1 partout, balle au centre. J'ai ton nom, ton prénom, et tu n'as aucune idée de ce que je peux savoir de plus sur toi. Tu veux jouer les enquêtrices au fond du café ? Tu n'es pas la seule douée à ce jeu là.

Puis, elle me parle des Bloods. Merde. Ca je savais pas. Ca j'avais pas repéré. Mais il faut que je garde la face, que je garde les pieds sur Terre justement et la tête sur les épaules. Que je ne me laisse pas impressionner par cette blonde qui me parle d'un gang. Après tout, je ne le cache pas ce gang. J'en suis fier. Je n'ai absolument pas à perdre la face. " Bravo, tu sais reconnaître les blasons. Et oui, on n'est pas enfermé, on bouge. "Ok, tout va bien, j'ai réussi à garder la face, à tenir une réponse logique, et je plante toujours autant mon regard dans le sien. Enfin... Jusqu'à présent. Là, elle me perd. Là, elle marque un point. Son simple petit geste de la main attire mon attention. Une veste en cuir, une couleur bien particulière, un écusson qui dépasse et qui ne m'est pas inconnu. Sa question, je l'ignore. Je n'en ai rien à faire. Oui, je la connaissais. Oui, je connaissais Sara Baker. Mais ça, surement personne n'en a conscience dans le coin surement personne ne le sait, et je n'ai pas franchement envie que ça se sache. C'était discret, il n'y a rien à dire. Encore moins à elle. " Comment t'as eu ça ? " Demandais-je en posant ma main sans aucune hésitation sur la veste qui dépasse de son sac et en la tirant légèrement vers moi. Je ne la sors pas entièrement du sac, je la fais juste un peu plus dépasser, de manière à ce qu'elle comprenne clairement de quoi je parle mais aussi pour être certain de bien reconnaître ce que j'ai dans les mains. Ok, c'est bien une veste des Blood's. Sauf qu'elle n'en fait pas partie, je le sais. Je veux donc des explications.

________________________________________

Nous sommes de ceux
qui cherchent à désarmer la mort à coup de grenades lacrymo, pour l'effrayer et la maintenir à distance. Nous sommes de ceux qui espèrent croiser la vie un soir, au détour d'une avenue pour la séduire, la ramener et lui faire l'amour de façon brûlante. Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
“ Invité ”
Invité
Posté le Jeu 1 Mar - 15:45

Je regarde Arthur et j'ai drôlement envie d'arborer un sourire moqueur en coin des lèvres car il est loin de me faire peur, il faudrait plus qu'un regard noir pour m'intimider mais ça non plus il ne le sait pas parce qu'il ne me connaît pas. Oh ! Mon identité oui, surement même mais ce que je suis et ce que je sais, ça, il est bien loin d'en avoir seulement une maigre idée c'est pour ça que j'ai envie de moquer mais ce n'est pas le moment et je le sais, ce n'est pas non plus ce que je recherche dans notre discussion alors je décline mon envie d'être arrogante et je jette un coup d’œil dans la direction de son bras qui sort un peu plus ma veste du sac... À nouveau mon regard se pose dans ses iris et je sens qu'il implose intérieurement, il doit penser que je l'ai volé et en même temps je ne peux lui en vouloir, il ne sait ni qui je suis, ni pourquoi je n'ai ce foutue blouson en ma possession et cette fois-ci je ne peux m'empêcher de rigoler franchement.

- J'ai vraiment une tête de voleuse ?.. Un éclat de rire franchit ma  bouche et je me tiens les cotes qui deviennent peu à peu un plus douloureuse à chaque son.

- Tu sais très bien que si j'avais essayé de le voler je me serais fait écraser la tête sans même avoir le temps de dire ouf.

Cette fois-ci je lui renvoie son regard sévère en espérant que le mien soit tout aussi intimidant que le sien. Mes cuisses se serrent sous la table inconsciemment pour arrêter le tremblement, je ne sais pas si c'est notre échange qui me fait frissonner mais quoi qu'il en soit j'essaie de me reprendre, de reprendre le contrôle sur moi même, du moins un minimum et je soupire en laissant mes épaules retomber mollement. Si je le traite comme un ennemi je n'arriverais à rien mais si lui-même me traite ainsi alors cela risque d’être franchement compliqué, il n'y à plus qu'une solution. Je baisse les armes, je détourne les yeux de notre échange tendu et puis je réponds finalement.

- Pourquoi je me dévoilerais à toi si tu ne le fait pas ? Qu'est-ce que j'y gagne moi dans l'affaire à te révéler le pourquoi du comment ce blouson à atterri dans mon sac ? Si tu veux des réponses il va m'en falloir à moi aussi, tu sais ça s'appelle un échange, tu pose une question et j'en pause une aussi. Tu dois connaitre.

Bon je ne suis pas restée franchement calme mais il faut dire qu'il le mérite tout de même, c'est lui qui a commencé l'affront et c'est bien trop délicieux d'y répondre, je sens l'adrénaline qui court dans mes veines et je m'en délecte.

- Soit tu coopères et je réponds à tes questions moi aussi, soit tu peux retourner à ta table et me laisser manger. Dis-je en croisant mes bras sur ma poitrine de façon ferme.

Voilà, c'est ce qu'il me fallait. Lancer un ultimatum, un point pour moi. La balle est dans son camp. il ne me reste plus qu'à espérer qu'il cède.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


in maplewood since : 21/01/2018
gained wars : 647
real face : pandallen
alter ego : le petit bourge jacob, et la force tranquille reggie
faceclaim : cole sprouse (halcyon days).
age : dix-sept ans
heart : célibataire
your job : lycéen, aux dernières nouvelles

○ cillian (twin)
○ bevin (special person)
○ bonnie (heart sis)
○ mimi (rich and crazy)
○ lullaby (new intriguing face)

» bevin + mimi + charlie + lullaby + toi peut-être ?
Posté le Jeu 1 Mar - 19:11

Là, elle marque un point. Elle se serait certainement éclater la tête comme elle dit si elle avait essayer de voler un blouson des Bloods. Et surtout, s'il était volé, elle ne s'en vanterait pas auprès d'un des leurs, dans un lieu public. Faudrait vraiment être débile, et elle n'a pas l'air débile. Cela dit, je n'ai jamais sous-entendus qu'elle l'avait volé. Mon intention lui a surement donné l'impression d'une accusation mais ça n'était pas le cas. Je sais que ce genre de choses ne se vole pas ici, mais ça n'en est pas moins intriguant de savoir comment elle se l'est procuré. Je la connais de nom, je sais plus ou moins qui elle est mais elle a un blouson du gang auquel j'appartiens par suite logique de mon paternel, et je n'ai aucune connaissance de cette information. Ca, c'est pas normal. Et donc, je veux éclairer ce point, logique. " Effectivement, tu n'serai pas de taille. " Elle monte sur ses grands chevaux en me prenant de haut et en me tenant tête mais rappelons lui assez vite qu'elle ne fait pas sa loi ici Blondie. Elle n'aura pas le dessus sur moi. Par les gestes c'est déjà compliqué, mais par les mots, c'est quasiment impossible.

Pourtant, elle essaye encore et elle en remet une couche. Elle me lance des tirades sur le fait qu'une question vaut une question, que si je veux une info, je dois lui en donner une en retour, et elle conclut par un ultimatum. Sérieusement ? Mais elle a un culot monstrueux celle-là ! Sauf qu'elle a le culot sans pour autant être impressionnante ou faire peur. Elle a le blouson des Bloods dans l'sac mais elle n'en a pas l'éducation, pas toutes les bases, et c'est bien drôle de la voir se débattre pour me faire cracher le morceau. D'ailleurs, un rire s'échappe de mes lèvres. Un rire franc que je ne peux pas contrôler. Son attitude m'a vraiment fait rire. La pauvre... Elle pensait vraiment prendre le dessus ? " T'es au courant que j'suis un gars d'ici et que trouver la raison pour laquelle une blondinette du Northside a un blouson de chez nous sera surement l'épreuve la plus simple que j'aurai à affronter cette semaine ? " Je laisse un petit moment de blanc à la fin de cette phrase, lui laissant le temps de réaliser ce que je viens de dire, et d'encaisser sa perte de crédibilité. Puis, je rajoute. " Tu pensais vraiment arriver à tes fins comme ça ? " Toujours le regard et le sourire rieur, je lance ces mots en me relevant de la banquette rouge, pour me retrouver debout à côté de sa table. " Bonne fin de repas ! " Avec un air victorieux sur le visage. Vraiment. Certes, elle m'intrigue et son histoire de blousons va m'occuper une bonne partie de la soirée, mais je ne lui donnerai pas la satisfaction d'avoir gagner le premier combat de joutes verbales. Aucune chance. Je pique une frite dans son assiette avant de tourner les talons et retourner m'asseoir sur la banquette que j'occupe habituellement, près de la table au fond à droite.

________________________________________

Nous sommes de ceux
qui cherchent à désarmer la mort à coup de grenades lacrymo, pour l'effrayer et la maintenir à distance. Nous sommes de ceux qui espèrent croiser la vie un soir, au détour d'une avenue pour la séduire, la ramener et lui faire l'amour de façon brûlante. Fauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Contenu sponsorisé ”
Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweet Encounter | Ft. Arthur O'Neill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation " Roi-Arthur -TC- "
» Aankomst Arthur Barnaby van den Kasteele
» Ser Arthur, ombre du trône
» N°4832; SWEET FAMILY | liam
» Baptème de .arthur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie HJ :: Archives :: RPs-
Sauter vers: