AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "only human" cate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Dim 25 Mar - 13:34


Only human
Une sensation très étrange s’imposait doucement alors que, pour ce qui lui semblait réellement être la première fois depuis le retour de la tumeur, Casey acceptait d’expliquer honnêtement ce qui l’empêchait de suivre un traitement. Nathan n’avait rien demandé, pourtant, alors peut-être s’agissait-il simplement d’une confession faite pour elle-même, mais il y avait quelque chose dans la manière dont l’homme s’exprimait… Comme s’il se retenait de dire quelque chose et il était bien le seul à prendre des gants avec elle, à ne pas imposer de décision égoïstement ou à essayer de lui faire entendre raison comme si elle était trop stupide pour savoir ce qui l’attendait si elle continuait comme ça. Il n’avait jamais cherché à lui imposer quoi que ce soit, même pas ce soir quand elle était vraiment mal et que la seule chose logique à faire aurait été d’outrepasser ses volontés pour appeler un médecin. Il lui laissait toujours le choix et ce soir, elle se sentait assez en confiance pour dire ce qui pesait sur ses épaules depuis trop longtemps. Et il répondait avec tellement de… Elle n’aurait pas su trouver de mot pour décrire cette impression, toujours la même, qu’il essayait de lui faire passer un message sans oser le faire réellement. Quoi qu’il se montrait un peu plus direct cette fois. Le fantôme d’un rire secoua Casey à la remarque sur son lit. Il risquait effectivement de gros problèmes si quelqu’un le trouvait allongé dans le lit d’une patiente, ladite patiente dans ses bras, après les heures de visite et la fin de son service. Presque inconsciemment, Casey resserra pourtant son emprise sur le tissus du t-shirt de Nathan, comme si de dire à voix haute qu’il n’avait rien à faire là était une manière pour lui de prendre la fuite. Il n’avait même pas bougé, mais elle craignait qu’il finisse par le faire.

“Je n’ai pas envie d’avoir mal, ni… ni de mourir.” souffla-t-elle finalement, plus hésitante encore. “Je croyais que c’était ce que je voulais, mais plus maintenant.” Elle se sentait presque honteuse de dire ça, stupide certainement. Elle repensa à Cieran, à la conversation qu’ils avaient eu avant qu’il ne lui tourne le dos, plus en colère qu’elle ne l’avait jamais vu depuis des années. Ça l’agaçait un peu qu’il ait eu raison depuis tout ce temps, mais surtout qu’ils aient perdu tout ce temps à cause de sa seule stupidité. Et certaines des choses qu’il lui avait dites avant de partir résonnaient plus fortement et plus douloureusement ce soir. “Mais c’est peut-être trop tard, maintenant.” osa-t-elle dire de sa voix tremblante. “J’y vois quasiment rien depuis des semaines, c’était pas comme ça la première fois et depuis ce matin… C’est quasiment le noir complet. Peut-être que j’ai trop attendu.” Elle n’y connaissait pas grand chose en médecine malgré les heures passées à l’hôpital et les innombrables recherches faites sur le net après le premier diagnostic, mais elle devinait que pour que son œil soit à ce point touché, la tumeur devait être bien plus grosse que la première fois. C’était pour ça, aussi, que l’opération avait été proposée en premier lieu, parce que cette fois, ils pouvaient réellement la retirer sans trop risquer d’abîmer son œil pour de bon. Mais peut-être qu’elle était trop grosse, maintenant ? Elle avait envie de lever les yeux vers Nathan et imaginait le regard plein d’espoir qu’elle aurait levé vers lui si ça avait été possible, supposant qu’il devait en savoir un peu plus qu’elle sur le sujet, mais ça ne l’était pas et elle en était plutôt contente pour le coup. Une humiliation de moins, toujours bon à prendre. “Qu’est-ce qui se passera pour moi, si la tumeur est trop grosse ?” demanda-t-elle tout de même, parvenant à peine à contenir les tremblements de sa voix.
code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Dim 25 Mar - 22:21

J’avais sentit ses doigts se crisper sur mon t-shirt, ses doigts se refermer avec un peu plus de force comme pour me garder ici. Je n’avais pas envie de partir, pas envie de la laisser seule malgré ce que je pouvais dire, malgré ce que l’on pouvait penser. Mais après ce que j’avais dit, je m’attendais à ce qu’elle me fiche à la porte, sauf que ce fut le contraire. Elle n’avait pas envie d’avoir mal, ni de mourir, c’était normal, terriblement, comment lui en vouloir pour ça. Elle réalisait que ce qu’elle avait refusé allait créer. Et la question du temps se posa alors. Peut-être trop tard, elle n’y voyait plus rien depuis des semaines. Elle était dans le noir complet… Je n’en savais rien, c’était sans doute ça le plus frustrant, j’en avais aucune idée. « Il faudrait passer des scans, faire des prises de sang pour savoir ce qu’il en est… », répondis-je à présent conscient que si la mort l’attendait au tournant, je ne serais plus si détendu.        Je ne l’étais pas déjà alors à quoi bon nier. Et puis une question, qu’est-ce qui se passerait si la tumeur était trop grosse… J’aimerais tellement avoir une réponse simple à lui fournir, même juste une réponse car là… Hors mit l’angoisse, je n’avais pas la moindre idée de ce que je pourrais lui formuler.

« Je suppose que la chimio serait envisagé pour essayer de la faire reculer… », commençais-je dans un premier temps. Ma respiration perdant un peu de son calme, je finis par me redresser, posant une main sur celle qu’elle avait accroché à mon t-shirt pour la rassurer, pour lui faire comprendre que je ne partais pas. J’avais juste besoin d’une position ou je pouvais mieux respirer, « Une opération invasive peut-être, sans la certitude de pouvoir sauver quoi que ce soit après… », repris-je la groge un peu plus noué. « Ensuite, un traitement palliatifs au mieux pour éviter que ça empire, sinon un accompagnement médicalisé. », mais quand on en arrivait là c’était la mort, la fin. Il n’y avait plus rien à espérer lorsque ce stade était franchit, il n’y avait plus rien à sauver, si ce n’est un peu de dignité. Et je n’étais pas certaine qu’il y ait encore grand chose à ce stade. Prenant une grande inspiration, je brisais à nouveau le silence, « Je suppose que si elle était déjà trop grosse, tu ne serais plus ici. », ou il serait clair dans la tête de tous qu’il était trop tard, et il… Ils l’avaient abandonné par difficulté ou car il n’y avait rien à faire ? Un frisson me parcourut rapidement, il me fallait son dossier médicale, je n’avais jamais chercher à lire les observations des médecins qui daigné venir… « J’ai besoin d’aller piquer ton dossier, j’ai pas lu les dernières observations. », confiais-je alors. Ca voulait bien dire sortir d’ici le temps de trouver le dossier, mais aussi de prendre le risque de se faire tomber dessus, mais là... J'avais besoin de savoir.    

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Lun 26 Mar - 10:52


Only human
Tout un monde d’examens médicaux et de longues heures d’angoisse attendait Casey et cette idée lui donnait bien quelques frissons. Il n’existait rien de pire au monde que de se sentir soudainement transformé en rat de laboratoire, malheureusement il s’agissait de la seule manière qu’elle avait de survivre à cette année et, probablement, de le faire sans devenir aveugle. La jeune femme restait silencieuse face aux paroles de Nathan, comme abattue par ce qu’il lui disait et c’était un peu le cas, mais elle n’avait pas le droit d’abandonner déjà, moins d’une heure après avoir pris la décision de se bouger. Elle manqua de s’accrocher encore à lui lorsqu’il bougea, effrayée à l’idée qu’il l’abandonne ici, mais il était toujours contre elle et elle n’avait probablement jamais rien connu de plus rassurant. Il ne semblait pas beaucoup plus calme qu’elle, à vrai dire et c’était un peu étrange d’y penser, mais plaisant aussi d’une façon d’autant plus troublante qu’elle fut presque soulagée qu’il veuille s’éloigner un moment pour aller chercher son dossier. “D’accord, je t’attends.” souffla-t-elle à voix basse en se décrochant tant bien que mal du jeune homme, s’asseyant sur son lit pour le laisser partir.

Elle attendit quelques minutes, les genoux repliés contre sa poitrine et encerclés par ses bras, en se balançant légèrement et en serrant les paupières de toutes ses forces tandis qu’elle réfléchissait à tout cela. Il n’y avait pas à tergiverser, décida-t-elle à peine quelques secondes avant que la porte ne s’ouvre de nouveau. Elle ferait ce qu’elle avait à faire et elle se força même à se détendre autant que possible et se décala pour laisser la place à Nathan de revenir près d’elle dans le lit. “Alors ?” demanda-t-elle en levant le visage dans la direction où elle imaginait qu’il devait se trouver. Et réalisa soudainement qu’elle n’avait peut-être pas envie de savoir, en fait, de peur que les nouvelles ne soient pas bonnes. “Est-ce que tu peux faire quelque chose pour moi ?” demanda-t-elle à le place, repoussant au loin une quelconque discussion médicale. Ils en avaient assez dit pour ce soir, n’est-ce pas ? Elle avait pris sa décision et elle ne devait laisser aucune chance à une mauvaise nouvelle de lui faire changer d’avis. “Je voudrais envoyer un message à quelqu’un, mais…” D’un geste de la main, elle désigna vaguement ses yeux clos. “Mon téléphone doit être sur ma table de chevet. 1507 pour le déverrouiller.” Et juste comme ça, elle retomba dans le silence, posant ses deux mains sur son visage alors qu’elle se penchait légèrement en avant, essayant de retenir les larmes qui menaçaient encore de s’échapper. Cette journée avait été horrible à un point qu’elle ne croyait pas possible. Elle aurait du dormir, elle rêvait surtout de trouver de quoi se changer les idées, de quoi retenir les sanglots qui commençaient à secouer légèrement ses épaules.
code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Lun 26 Mar - 11:16

Elle me laissa partir, sans doute pour chercher une réponse au travers de moi. Sautant du lit, j'étais aller dans le bureau, fouillant tout jusqu'à sortir enfin le dossier que Casey. Personne ne m'avait vu et je ne comptais pas traîner dans les couloirs. Revenant à son chevet, je m'asseyais à nouveau dans son lit alors que je commençais à tout lire, sortant même mon téléphone pour googler des termes médicaux beaucoup trop complexe pour moi. Je me sentais con, je ne prenais pas le temps de comprendre ce que je lisais, je me précipitais, je devais prendre mon calme. Tournant la tête vers elle à sa question, je soupirais pour moi-même alors que je répondis, « Je comprends pas toutes les observation, j'ai besoin de déchiffrer. », mais à première vu, pas de métastase la dernière fois, bord régulier, la dernière fois. C'était encourageant. Et puis une question. Si je pouvais faire quelque chose pour elle. « Bien sur… », soufflais-je alors qu'elle me demandait son portable, me penchant pour le prendre et le déverrouiller, je la sentis trembler à nouveau, me tournant sur elle, je lâchais presque aussitôt le téléphone sur le lit avant de glisser à nouveau mes bras autour d'elle. La tirant contre moi avant de la serrer avec douceur. Je supportais pas de la voir comme ça. Elle me brisait. Réellement. Embrassant sa tempe sans m'en rendre compte, je murmurais contre son oreille. « Ca va aller Casey, je peux te promettre qu'on va tout faire pour que ça aille. », les meilleurs soins, les meilleurs suivit, je m'en fichais si on m'accuser de favoritisme, elle aurait tout. Je serais là matin et soir si il fallait, si cela pouvait m'assurer que personne ne l'oublierait volontairement.

« T'as traumatisé toutes les infirmières et infirmier de cet étage, tu vas pas me faire croire que tu peux pas renvoyer cette tumeur chez sa mère ? », demandais-je avec un peu plus de légèreté, pour la détendre. Même si je continuais à la garder contre moi. Basculant pour la bercer, je n'avais aucune autre façon de faire passer ça. Faire passer son angoisse et la mienne, « Tu vas juste casser ma réputation de génie en acceptant que d'autre s'occupe de toi, mais je survivrais. », continuais-je, cherchant à éloigner le sujet du cancer, de la mort. Sans doute avais-je tort de la prendre ainsi dans mes bras, d'être ainsi familier, l'embrasser sur la tempe déjà, pourquoi j'avais fait ça. J'avais peur pour elle, peur de la perdre en quelque sorte. J'aurais agis comme ça avec ma soeur. Je tenais à ma soeur. Je tenais à elle aussi, c'était évident.  

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Lun 26 Mar - 14:52


Only human
Rapidement, Casey compris que tenter de retenir ses larmes ne servait à rien. Autant tout laisser sortir maintenant et mettre tout ça derrière elle une fois pour toute, n’est-ce pas ? Principalement parce qu’elle n’arrivait juste pas à s’en empêcher davantage. Mais à peine eut-elle caché son visage entre ses doigts crispés qu’elle sentit de nouveau l’emprise de Nathan autour d’elle et c’était étonnement toujours aussi apaisant. Pas suffisamment pour la faire arrêter complètement, mais assez pour qu’elle se sente un peu plus légère et qu’elle réalise qu’elle n’était pas réellement triste, seulement… qu’elle relâchait une pression accumulée depuis un moment, que ses nerfs craquaient tout bêtement. Au travers de ses larmes, l’infirmier parvint même à lui arracher un rire qui sonnait un peu étrange et ce fut tout ce qu’il fallait pour la convaincre de se calmer. Elle se redressa légèrement, essuyant de nouveau son visage du revers de la main et leva les yeux vers lui, même si ça ne servait à rien et que c’était agaçant, elle n’avait aucune envie de perdre cette habitude. “T’en fais pas, je ferais savoir à tout le monde que c’est grâce à toi que j’ai retrouvé la raison.” lâcha-t-elle de sa voix enrouée par les larmes. Elle renifla avec autant de grâce que possible, ce qui se révélait étonnamment compliqué, avant d’oser ajouter quoi que ce soit. “En fait je devrais peut-être éviter de te donner autant de crédit ou quelqu’un va finir par se demander comment tu t’y es pris.”

Un sourire passa rapidement sur ses lèvres, avant qu’elle ne le ravale subitement en réalisant que ça n’était malheureusement pas entièrement une plaisanterie. Ils s’entendaient relativement bien depuis le début, mais ce soir… ça allait un peu plus loin que ça et c’était troublant. Vraiment. “Tu as mon téléphone ?” demanda-t-elle en détournant le visage. Elle se sentait légèrement gênée, tout à coup et elle n’était pas certaine d’aimer ça. Pour une fois que quelqu’un s’intéressait à elle ici, elle n’avait pas spécialement envie de gâcher ça en y mêlant des sentiments déplacés. “J’aimerais seulement envoyer un message à Cieran. Lui demander de venir me voir dès que possible.” En espérant qu’il accepte, qu’il ait le temps, qu’il veuille bien lui pardonner. Elle ne pourrait pas s’excuser s’il ne venait pas la voir. “Ou de m’appeler demain, peu importe.” Elle garda le silence un instant après ça, pensant à son frère et priant sincèrement pour qu’il soit content d’apprendre qu’elle avait fini par comprendre ce qu’il avait voulu lui dire. Ça ne l’aidait pas vraiment à se sentir mieux, en fait et avant d’être de nouveau prise au dépourvu par une vague de pensées négatives, elle secoua la tête comme pour l’aider à en chasser les mauvaises pensées et reprit vite la parole dans une piètre tentative de remettre un peu d’humour au goût du jour. “Je te fais confiance pour ne pas aller fouiller dans mes photos, y a quelques trucs là-dedans que je ne suis pas encore prête à partager avec toi.”
code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Lun 26 Mar - 16:56

Dire à tout le monde que c'était grâce à moi ? Je n'étais pas certain d'être responsable, après tout, c'était la maladie qui venait de faire le travail toute seule. Pas moi. Riant légèrement lorsqu'il fut question de mes méthodes, il était sur que si on me voyait comme ça, il y aurait de quoi s'inquiéter, mais soyons honnête, j'avais pas su me contenir et même si on rigolait sur ca depuis le début, c'était loin d'être mon objectif, vraiment loin. « Désolé, mais personne te croira si tu dit avoir été dragué par moi, t'as aucune idée d'à quel point je suis sexy avec un point de suture. ». Me redressant à nouveau lorsqu'elle demanda son téléphone, je la lâchais légèrement, tapotant le lit pour trouver l'appareil que je voulus lui donner avant de m'arrêter. Elle avait besoin d'aide pour l'écrire ou ? « Tu veux que je le tape pour toi ? », demandais-je légèrement hésitant, conscient qu'en fait, j'avais peut-être fait la proposition de trop... Et si elle était... Je l'avais prit dans mes bras toutes la soirée et... Oh putain le con. J'ouvris plusieurs fois la bouche sans savoir exactement quoi dire jusqu'à finalement déglutir pour avancé, « Je en fait non, pardon, euh tu veux que je te laisse seule pour l'écrire ? », avais-je demandé en sortant un peu précipitamment du lit. J'avais juste déposé le téléphone dans ses mains. J'allais pas aller fouiller dans les photo, déjà que je fouillais pas pour lui tirer un pull alors dans les photos. J'avais été con de présumer quoi que ce soit à son sujet, que ce soit une question de célibat ou autre. C'était un peu stupide, voir ridicule.

Et puis si la je réagissais pour ça alors qu'il n'y avait rien... Ça serait sans doute pire. Soupirant alors, je me pliais légèrement pour retrouver mon calme et avoir exactement la bonne information. « Désolé, je viens de réaliser que je ne savais pas du tout si tu avais quelqu'un et je veux pas taper pour toi un message sans doute personnel, et je veux pas que tu te sentes mal à l'aise par rapport à ce qui vient de se passer. C'était pas mon idée de mettre le bordel dans quoi que ce soit. », l'idée me dérangeait, soyons honnête, elle me dérangeait vraiment. J'avais l'impression que déjà si elle était en couple, j'étais pas légitime à tout ça, partant du principe que de base j'avais pas de légitimité du tout c'était pas mal. Mais surtout, j'avais tiré des conclusion hâtives dans tout les sens et je me sentais parfaitement ridicule. Si il y avait quelque chose de regrettable dans mon comportement, c'était bien que je n'étais pas clair avec moi-même non ? Du coup c'était ridicule. Voilà. Soupirant à nouveau, la monté d'adrénaline que je venais d'avoir n'était pas pour me détendre. Et là sortie de lit que je venais de faire faisait totalement désespéré.  

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Lun 26 Mar - 17:40


Only human
Un drôle de choc secoua Casey lorsqu’elle sentit le poids de son téléphone peser entre ses mains et, presque aussi soudainement, celui de Nathan cesser de reposer contre son épaule. Elle fronça les sourcils en se demandant ce qui lui prenait, incapable de retenir une vague de déception quand elle réalisa qu’il venait de se lever du lit. Elle pinça les lèvres dans l’espoir que ça ne se voit pas trop. Pourquoi voudrait-elle qu’il la laisse seule pour taper ce message ? D’autant plus qu’elle n’y voyait rien, alors comment s’imaginait-il qu’elle allait s’y prendre, au juste ? “Qu’est-ce que…” commença-t-elle, un peu perdue avec ce qui se passait en ce moment. Jusqu’à ce qu’il se mette à parler, du genre beaucoup comme il avait eu tendance à le faire au début. Beaucoup trop et la réalisation la frappa soudainement, créant un malaise qu’ils auraient probablement dû voir venir tous les deux vu l’évolution de la soirée. Casey sentit la chaleur sur ses joues lui laissant deviner qu’elle était en train de rougir et dut se mordre les lèvres pour s’empêcher de répondre un peu trop rapidement. “Cieran est mon frère.” lâcha-t-elle du ton aussi neutre qu’elle pouvait. “Le look cancéreuse, c’est pas vraiment le top pour draguer, alors…” Pourquoi est-ce qu’elle lui disait ça, de toute façon ? Plus que tout au monde, elle aurait voulu être en capacité de voir son visage, là, maintenant, parce que quelque chose était en train de se passer et l’obscurité l’empêchait sérieusement de savoir comment le prendre.

Il ne voulait pas qu’elle se sente mal à l’aise, mais le mal était déjà fait. Elle était mal à l’aise et son cœur battait légèrement trop vite et ses joues refusaient de retrouver une teinte plus naturelle et… Elle avait vraiment envie qu’il revienne s’asseoir près d’elle, qu’il la prenne de nouveau dans ses bras et qu’ils puissent miraculeusement oublier tout ça. “Est-ce que tu veux bien écrire pour moi ?” demanda-t-elle, plus mesurée que jamais. Elle sentait une certaine tension qui mettait vraiment à mal la possibilité d’un retour à la normale et c’était affreusement frustrant. D’autant plus en sachant qu’elle dépassait certainement les limites en se prenant à espérer quelque chose qui n’existerait probablement jamais. Il était là parce que c’était son job, rien d’autre, pas vrai ? Ils avaient ce genre d’arrangement depuis le premier jour, où il prétendait être son ami pour qu’elle accepte de le laisser la soigner, mais ça n’était rien de plus qu’un jeu. Et cette idée la rendait effroyablement triste. “J’y vois rien, tu te rappelles ? C’est pour ça que je n’ai aucune idée d’à quel point tu peux être sexy avec des points de suture. Ni même aucune idée de ce à quoi tu ressembles sans, pour ce que ça vaut.” Le seul moyen pour apaiser les choses et revenir en arrière, c’était de faire comme si de rien était, après tout. Elle souleva le téléphone dans ses mains; le levant devant elle sans trop savoir si elle le pointait réellement dans sa direction ou non et tenta même un genre de sourire qui aurait presque pu être convaincant.

code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Lun 26 Mar - 22:26

Son frère, juste son frère. Oh… J’avais oublié cette possibilité et maintenant je me sentais parfaitement con à m’être levé d’un bon en réalisant que je pouvais avoir eu un comportement pareille avec une fille en couple. Mais la suite me ramena rapidement sur terre. Le look cancéreuse… Secouant légèrement la tête, je finis par m’avancer lorsqu’il fut question d’écrire pour elle, bien sur que je pouvais le faire, je n’allais pas la laisser… Si je l’aurais fait si la personne était différente, non pas par jalousie ou autre, mais simplement car je n’aurais pas ou me mettre. Mais là… Saisissant le téléphone qu’elle avait tendu aléatoirement, je le déverrouillais à nouveau avant de m’asseoir de nouveau dans le lit, comme pour reprendre là ou nous nous étions arrêté. Chose que je n’aurais pas fait si elle n’avait pas elle-même relancé le sujet, sauf qu’avant d’engager ce renouveau, je me sentis obligé de remettre les pendules à l’heure en quelque sorte. « Si un mec s’arrête au look cancéreuse, c’est en effet pas la peine de s’y accrocher. », d’autant que les gens devaient être jugé pour ce qu’il valait non pas pour l’apparence. Alors je sais bien, cela m’allait bien de dire ça, j’étais pas en difficulté à ce niveau, j’avais eu de la chance, mais ce n’était pas une raison pour penser que sous prétexte que j’avais un beau sourire, je pouvais tout avoir en claquant des doigts. Si c’était le cas, je n’aurais pas tué ma famille.

Me tournant juste pour atteindre la commande pour redresser le dossier, je finis par m’y reposer, cherchant Cieran dans son répertoire avant d’ouvrir la fenêtre des messages et d’attendre, « Du coup je lui dis quoi à ton frère ? », j’essayais d’être détaché et c’était un échec cuisant, j’étais bien là, à ses côtés, je ne pouvais pas le nier. En fait j’étais bien tout court quand j’étais avec elle, c’était grisant, « T’es du genre langage SMS, grammaire Nazi ou smiley à chaque phrase ? », histoire qu’on puisse y croire un minimum. Mais cela n’effacerait pas ce que j’avais fait et sans attendre plus longtemps, je repris, « Désolé pour ce qui vient de se passer, je sais pas pourquoi j’ai paniqué à l’idée que tu puisses avoir quelqu’un. », je le savais parfaitement pour ma part. J’avais eu peur de la perdre, j’avais été jaloux alors qu’à aucun moment et elle moi étions censé former quoi que ce soit. J’avais eu peur pour elle, s’était normal. La voir ainsi m’avait fait mal mais pour la suite… Je pense que je n’avais aucune excuse. .  

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Mar 27 Mar - 11:30


Only human
Le sourire de Casey devint beaucoup plus sincère quand elle sentit le matelas s’affaisser légèrement sous le poids de Nathan qui revenait s’asseoir près d’elle. C’était un peu moins intime, tout à coup, il persistait un malaise assez désagréable, mais c’était déjà ça et la jeune femme s’empressa de ravaler son sourire. Elle se sentait idiote et ridicule et le fait de ne pas voir, de ne pas être en pleine possession de ses moyens et de la situation ne faisait qu’empirer sa gêne. Elle essaya de se concentrer sur la conversation, sur le message qu’elle voulait envoyer à son frère, le temps de retrouver un peu de son calme. “Dis lui seulement que j’ai besoin de lui parler rapidement. Grammaire impeccable et un smiley triste à la fin, mais le genre old school avec les deux points et la parenthèse, pas de petit visage jaune pour moi.” souffla-t-elle avec autant d’humour que possible. Avec un peu de chance, elle parviendrait réellement à retrouver son calme, son indifférence. Avec un peu de chance, tout rentrerait dans l’ordre et l’ambiance finirait par s’apaiser. Casey avait envie d’y croire, en tout cas. Il le fallait vraiment. Malheureusement, Nathan, lui, semblait bien décidé à lui faire vivre l’Enfer. Il lâcha une remarque, des excuses et, de nouveau, le coeur de la jeune femme manqua un battement alors qu’elle levait les yeux vers lui dans ce même réflexe qui l’insupportait sérieusement. Comment était-elle censée prendre ça, au juste ? Peut-être qu’elle se faisait seulement des idées, c’était même fort probable, mais la façon dont il l’avait dit. D’imaginer qu’elle ait quelqu’un. Pas parce qu’il avait repoussé les limites de la bienséance, pas parce que son comportement manquait de professionnalisme ou quoi, non, parce qu’elle avait quelqu’un…

Elle détourna le visage, essayant de se convaincre qu’il ne pourrait pas la voir non plus si elle ne regardait pas vers lui et inspira doucement pour se reprendre, restant silencieuse jusqu’à être plus ou moins certaine que sa voix ne laisserait rien passer de plus que ce qu’elle ne voulait. “Tu sais, c’est assez compliqué de rencontrer quelqu’un dans une chambre d’hôpital…” souffla-t-elle, rassurée de constater l’indifférence froide et amusée qu’elle parvenait à insuffler habituellement à ses paroles. “J’ai bien essayé de vivre quelque chose avec monsieur Clarke, mais avec sa chambre à l’autre bout du couloir… Les relations à distance, ça n’a jamais vraiment été mon truc. Et puis, toi et moi, malgré tous ces rencards, t’as jamais rien tenté, donc je suppose que je vais rester célibataire encore un moment.” Elle avait réussi à dire tout cela sans que sa voix ne se brise et elle était vraiment fière d’elle, pour le coup. Et en même temps, beaucoup plus tendue soudainement. Peut-être que le moment était bien choisi pour tomber de sommeil d’un coup ? C’était désespérant et frustrant, ce qui se passait ici ce soir, Casey n’aimait vraiment pas cette ambiance, mais chaque fois qu’elle parlait, ça ne faisait qu’empirer les choses. Alors, elle se décida à se taire pour de bon, soupirant juste une dernière fois en se traitant d’idiote.

code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Mar 27 Mar - 15:12

Commençant donc à taper, je souris légèrement à ses précisions. Grammaire impécable au rendez-vous et petit smiley à l'ancienne, je relis une dernière fois pour être sur de ne rien oublier avant d'envoyer et de mettre l'appareil en veille. Reportant alors mon attention sur elle, je m'excusais pour ce qui venait de se passer et presque aussitôt elle expliqua qu'il était compliqué de rencontrer quelqu'un dans une chambre d’hôpital. Elle semblait calme, ca restait donc un jeu, j'étais stupide. Elle fit alors de l'humour, parlant d'une relation longue distance avec monsieur Clarke avant de parler de nous. De nos nombreux rencard et de l'absence de conclusion. Ouvrant la bouche, je réalisais que si je parlais, j'allais bégayer grandement, ce qui ne serait pas pour m'aider. Vraiment pas. Je devais reprendre mon calme, essayer de ne pas avoir l'air affecté comme un gamin de 12 ans, c'était franchement ridicule entre nous. Franchement affligeant surtout. « Peut-être car l’infirmier que je suis à peur de se faire virer du service si l'on apprend qu'il embrasse une patiente... », répondis-je dans un souffle. J'étais calme, mais ce n'était que d'apparence, en réalité... L'infirmier que j'étais avait bel et bien peur pour elle, il était incapable de savoir comment gérer ça et il avait peur de faire un mauvais pas. L'infirmier voulait en effet embrasser une patiente. Cette patiente. L'infirmier était dans la merde. Et si je me faisais virer d'ici comment je pourrais la surveiller... Bien que... « Même si ce faire virer du service reviendrait à avoir le droit de faire ce que je veux au final... », ce que je voulais ? Mais si elle ne le voulait pas ? J'aurais l'air con, j'avais déjà l'air con en fait.

« Mais quitter le service c'est aussi avoir aucune raison d'intervenir si il t'arriver quelque chose. », et ça, par rapport à aujourd'hui, j'étais pas prêt. Vraiment pas. Encore, là, j'avais des raisons d'être ici, si je n'étais que visiteur, je devrais partir à n'importe quelle heure, je n'aurais plus le droit de l'aider, je n'aurais plus la possibilité d'accéder au dossier. Et ça serait super con surtout si c'était qu'un jeu et que je me faisait des illusions à la pelle sur quelque chose qui n'arriverait pas car qui pouvait vouloir être avec un alcoolique et surtout pourquoi trouver une nouvelle personne à décevoir et potentiellement tuer ? J'en avais assez fait comme ça non ? Baissant les yeux, je regardais son portable pour dire, mais surtout changer de sujet par peur de la réponse, « Et message envoyé au fait », c'était bien de le faire, mais ne pas le dire...    

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Mer 28 Mar - 12:18


Only human
Malgré ses efforts, l’ambiance restait insupportablement tendue. C’était stressant et désagréable. Et les mots que Casey venait de balancer n’aidaient vraiment pas à ramener le calme. Pourquoi avait-elle dit ça ? Pourquoi fallait-elle qu’elle soit aussi stupide ? Et la réponse de Nathan… Le coeur de la jeune femme manqua un autre battement, au point qu’elle en vint à se dire qu’il finirait par la tuer. Et elle n’arrivait pas à savoir s’il plaisantait encore ou s’il y avait quoi que ce soit d’honnête dans ses paroles. C’était compliqué. Vraiment trop compliqué. Et Casey restait plantée là, à “regarder” droit devant elle en respirant aussi doucement que possible pour se calmer. Il avait raison sur un point : il perdrait son travail s’il se passait quoi que ce soit entre eux et elle n’avait vraiment pas envie qu’il perde son travail, qu’il ne puisse plus être avec elle, surtout pas si elle devait commencer une nouvelle chimio ou subir une opération très lourde dans les jours à venir. Alors, Casey décida de rester parfaitement silencieuse jusqu’à ce que Nathan comprenne plus ou moins le message et change de sujet à son tour. Un genre de douleur étrange la secoua quand ce fut le cas, quelque chose qu’elle n’avait plus ressenti depuis des années. Comme si son coeur venait d’être brisé. Mais il n’y avait rien eu et c’était pour le mieux. “Merci.” souffla-t-elle finalement, serrant les paupières en essayant tant bien que mal de chasser les pensées négatives.. “Pour le message.” C’était mieux comme ça. Peut-être qu’à force de se le répéter, elle finirait même par y croire.

Un silence perdura après cela. Et c’était horrible. Vraiment trop difficile à supporter. Alors, Casey secoua la tête et tendit une main incertaine devant elle, jusqu’à ce que ses doigts ne se posent sur le bras de l’infirmier. Doucement, hésitante en fait, elle laissa sa main glisser de son coude jusqu’à son poignet qu’elle saisit légèrement et souleva pour le passer autour de ses épaules. Sans un mot, elle s’appuya contre lui et se permit même jusqu’à passer son propre bras autour de sa taille. Elle ne voulait pas qu’il perde son travail, mais elle ne voulait pas être seule non plus et d’une façon ou d’une autre, elle se sentait mieux comme ça. Quelques secondes, elle profita simplement de l’étreinte en essayant de rassembler ses esprits et de se convaincre réellement que ça passerait. “Tu seras là, demain ?” demanda-t-elle après un moment. “Après que j’ai vu le médecin.” On ne laisserait sans doute pas un infirmier être présent pendant l'auscultation et il aurait certainement du travail ailleurs de toute manière, mais une fois qu’elle saurait… Elle avait peur du résultat et elle n’imaginait pas avoir envie de voir quelqu’un d’autre que lui une fois qu’elle saurait. “Avec ou sans ta blouse, ça m’est égal. J’aimerais juste que tu viennes.” Et une seconde, une seconde seulement, la pire pensée du monde la traversa. Cette pensée stupide qui lui permit de croire que si elle finissait par aller mieux, elle pourrait sortir d’ici et alors… Alors, il ne risquerait plus de perdre son travail par sa faute.

code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Mer 28 Mar - 13:27

L'ambiance s'était bien refroidi ici, elle m'avait remercié pour le message, mais le silence qui avait suivit... J'étais resté figé, comme si un mouvement pouvait tout briser, comme si un mouvement pouvait nous faire comprendre qu'insister ne servirait à rien... Du moins jusqu'à ce qu'elle prenne mon bras, m'invitant à la prendre dans mes bras avant qu'elle ne se love contre moi, sa main glissant sur mes flancs pour en faire de même. Je me sentis alors apaisé et tendu, comme si ce qui se passait rentré dans une dimension complètement différente à la notre. Elle demanda alors si j'allais être là demain, du moins après avoir vu le médecin et ce avec ou sans blouse, elle s'en fichait, elle aimerait juste que je sois là. Je ne pensais pas être capable d'aller autre part de tout façon... « Oui, que je sois de service ou pas je serais là, même si je pense qu'à 10h, tout aura déjà été fait et qu'il ne faudra attendre que les résultats... », ce qui implique que je serais de service. Je commençais dans quelques heures maintenant, je serais surement là, on me demanderait peut-être même de faire les prélèvements et j'en passe. Posant mon menton sur son crâne, j'essayais de me faire à l'idée qu'elle irait bien, que ca ne serait qu'une question de temps, pas de vie. Elle était jeune, elle ne pouvait pas mourir, et puis si elle s'en sortait... L'idée du contraire me fit me tendre légèrement, me faisant resserrer un peu plus ma prise sur elle avant que ma main libre ne se glisse sur son bras, se reposant sur son coude. « Quelque soit les résultats, j'ai le droit de te proposer un vrai rencard ? », demandais-je finalement, conscient qu'attendre que tout ça passe revenait à lui dire que je ne pouvais rien assumer de sa maladie ? Que les beau discours n'étaient que du vent ? Qu'elle ne méritait pas qu'on s'intéresse à elle comme elle était ? C'était un discours débile. Bien sur que je risquais ma place, bien sur que c'était pas pro, mais... ne pas la soutenir maintenant...

« T'aura le droit d'avoir des permissions entre deux chimios, ils estiment que vu le traitement, et même si le risque d'infection et de maladie est grand, il est préférable que le malade s'aère l'esprit. Je suppose que personne ne te suivrait pour savoir ou tu vas si un tuteur se porte garant et te fait sortir... », je ne pourrais pas être le garant, ca serait beaucoup trop évident, mais je sais pas, elle devait bien avoir quelqu'un de proche acceptant de le faire non ? Soupirant alors, j'eus un fou rire nerveux avant de passer une main sur mon visage pour essayer de me calmer. C'était pas possible... « J'ai l'impression d'être au lycée, et encore, au lycée j'étais plus doué... », finis-je par dire une fois mon calme retrouvé. J'avais l'impression de devenir fou, mon cerveau cherchait des solutions, des moyens dans tout les sens... Et le pire c'était que j'étais vraiment pas doué, j'avais perdu la main. Et le fait que je veuille la soutenir, passer du temps ensemble... C'était incohérent avec la façon dont je vivais depuis plusieurs années. Mais c'était elle. Tout simplement elle, et le problème venait de là. J'étais de moins en moins capable de l'exclure de mes pensées.    

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Casey O'Mara


in maplewood since : 08/02/2018
gained wars : 52
real face : Rainbow D.Ashe
faceclaim : Amber Heard (Malbe)
age : 26 ans, née le 12/02/1992
heart : Célibataire. Elle a eu quelques relations par le passé, mais est seule depuis presque 4 ans et ne s'intéresse plus du tout à ce genre de chose
your job : Sans emploi, elle a étudié deux ans à Julliard (NY) dans l'espoir de devenir danseuse étoile et est actuellement hospitalisée à temps plein à cause d'une tumeur du nerf optique et d'une dépression

Posté le Jeu 29 Mar - 12:05


Only human
Aussi ridicule cela puisse-t-il être, Casey se sentit tout de suite mieux de savoir qu’il viendrait la voir dès qu’il pourrait. Affronter des examens et des résultats toute seule lui semblait totalement au-delà de ses forces pour le moment et elle ne doutait pas que ce serait encore pire le lendemain. Mais s’il était là, même une seconde, alors quelque chose de positif ressortirait bien de la longue journée qui l’attendait, n’est-ce pas ? Elle détestait penser comme ça. “Merci.” souffla-t-elle tout simplement, se retenant d’en dire plus. Elle ne pouvait pas, de toute manière, sa gorge se serrant de nouveau alors qu’elle se calmait peu à peu à mesure qu’elle restait allongée dans ses bras et qu’elle réalisait un peu plus sérieusement ce qui se passait. Ce qu’ils s’étaient dit, ce qu’ils faisaient en ce moment. Comment tout cela pouvait-il être arrivé sans qu’elle ne s’en rende compte ? Il y avait eu des jeux, des plaisanteries, mais ça n’avait jamais été sérieux. Ça n’aurait pas dû l’être, pas quand elle risquait de mourir à chaque étape. Et tout à coup, Casey se sentait perdue, au point d’espérer que tout rentrerait dans l’ordre le lendemain, que leur relation retrouverait quelque chose de plus professionnel et qu’aucun d’eux ne souffrirait dans cette histoire. Et cet espoir avait quelque chose de plus douloureux encore. C’était le bordel, complètement, dans son crâne, dans son coeur.

Nathan avait un talent fou pour rendre le tout encore pire, avec une question qui la fit frissonner. Entre espoir et crainte, elle ne savait plus où se placer et elle le laissa parler un bon moment avant de se décider à répondre. “Parce qu’avant ça, c’était pas des vrais rencards ?” souffla-t-elle, aussi légère que possible. Elle se mordit la lèvre pour retenir un soupir de lui échapper. Elle aussi, elle se sentait comme une ado stupide en ce moment, mais elle n’aurait pas juré qu’elle ait déjà été plus douée pour ce genre de chose par le passé. “Qu’est-ce que tu as en tête ?” demanda-t-elle. Même si elle ne voyait pas bien ce qu’elle pourrait faire de sa peau entre deux chimios, où elle serait probablement malade à mourir et bien trop fatiguée pour aller s’amuser, elle se voyait mal refuser. Elle n’avait pas envie de refuser. Et elle savait pourtant qu’elle devrait, que ce serait le mieux pour tout le monde. Ce serait probablement agréable pour elle, de s’offrir quelque chose de joyeux et de positif, mais si l’opération se passait mal, si le cancer finissait par revenir, si quoi que ce soit allait de travers… Ce serait un désastre pour tous les deux et elle n’avait pas envie de faire ça à quelqu’un, encore moins à Nathan. “Et je croyais que t’étais bien trop occupé à traîner ici toute la journée pour connaître un seul autre endroit en ville… Si tu proposes de m’emmener à la cafétéria de l’hôpital, je t’arrête tout de suite.”

code by bat'phanie

________________________________________

#415742


Come Carpe Diem, Baby
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


in maplewood since : 06/02/2018
gained wars : 65
real face : Kiwi.
faceclaim : Matthew Daddario (ahiṃsā)
age : 29 ans
heart : Célibataire pour mon bien.
your job : Infirmier à l'hôpital de Maplewood depuis le 14 janvier 2018. Affecté à aucun service pour le moment.

Posté le Ven 30 Mar - 14:22

Demain on saurait ? Enfin non, on aurait plus une idée, l’état, la finalité, ça on ne saurait pas, mais ca serait déjà une avancé. Quand au reste ? Pourquoi j’avais autant de mal à lui proposer quelque chose. Je savais bien que cela pouvait paraitre puérile, que ce que j’essayais de faire ne devrait pas avoir lieux. Mais j’étais incapable de me dire qu’il faudrait la laisser seule. J’allais la blesser, c’était sur. J’allais me blesser. Mais… C’était plus fort que moi. Elle souligna le manque de vérité dans nos précédents rencards, ce qui m’arracha un léger sourire avant qu’elle ne me demande ce que j’avais en tête. Je n’en savais rien en vérité, je n’avais pas la moindre idée de quoi faire dans son état. Mais j’allais trouvé non ? Elle brisa le silence à nouveau, relevant que j’avais plus d’une fois signalé avoir été trop occupé ici pour connaitre un seul endroit et il était hors de question de finir à la cafétéria. Non, là pour le coup je me voyais mal l’attirer la-bas. Déjà car niveau discrétion, on repasserait et aussi… « C’est une mission secrète et toi tu veux aller dans le QG de l’ennemie ? », demandais-je avant de reprendre, « Et en plus la cafétéria, c’est pas parce que je suis nul en drague que je suis dans le trou de l’absence de talent ! », je me donnais du temps, c’était surtout ça. Le fait de vouloir sortir réellement avec elle était étrange, nouveau. Mais nécéssaire.

« Je suis bien trop occupé à me faire payer tout mes mauvais choix au quotidien, nuance. », me tacler moi resté toujours plus simple à gérer qu’autre chose… « J’aimerais bien te dire que ca sera une surprise qui illuminera ta journée mais la vérité c’est que je n’ai pas la moindre idée d’ou aller, la seule chose sur c’est que je veux être hors de cet hôpital, avec toi. », et cette déclaration avait suffit à faire s’emballer mon coeur. Ou un peu tout. Si je me plantais ? Depuis tout à l’heure elle prenait tout avec humour et dérision et là j’étais là à essayer de ne rien prendre pour des refus alors que c’était peut-être le cas. Et dans ce cas là j’allais passer pour un grand malade et la faire fuir. J’avais l’impression de tout interpréter de travers. J’avais peur pour elle, peur de la perdre et c’était incohérent car c’était une patiente et si j’étais logique… Je m’en fichais de la logique, je pouvais me raisonner autant de fois que je voulais, j’avais envie d’être avec elle, de l’aider à traverser ça et… Et oui je voulais passer du temps, vraiment à ne pas être un infirmier et elle sa patiente. Je voulais être Nathan et Casey.      

________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
“ Contenu sponsorisé ”
Posté le

Revenir en haut Aller en bas
 
"only human" cate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» aerdala futur panda air sur hécate
» [ISD] W-u Human
» Supplément Human Sphère
» [Hecate] Motoki, jeune Disciple Pandawa
» Intuition et Calcul OU quelle place pour le pifomètre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie HJ :: Archives :: RPs-
Sauter vers: